2017 – Chaudière Miscanthus à Saint-Vincent

Les exploitations agricoles wallonnes utilisent principalement des énergies non renouvelables pour les besoins de leurs activités. L’électricité et le mazout représentent plus de 80 % de l’énergie totale utilisée à la ferme. Cela a des conséquences néfastes au niveau de l’environnement, au niveau de la dépendance énergétique des agriculteurs mais également un impact économique, les exploitations étant soumises à la volatilité des prix des énergies.

Le miscanthus est un combustible qui s’avère être un excellent agro combustible, simple d’utilisation (manutention) et avec un bon rendement de combustion. Il peut être produit sur des terres marginales et ne demande aucun engrais ni traitement.

Le projet consiste en une chaudière de 70 kW alimentant la maison unifamiliale des exploitants ainsi que la salle de fête et les locaux utiles à leur activité de traiteur. 2 hectares de miscanthus sont nécessaires pour une autonomie complète, et permettront d’économiser 150 000 kWh/an, c’est-à-dire l’équivalent de 15 000 litres de mazout. Le miscanthus a été planté au printemps 2017 et pourra être valorisé comme combustible en 2019. Ce projet permettra d’économiser 40 tonnes de CO2 annuellement.

L’investissement de Gaume Energies dans la chaufferie est de 30 000 € HTVA. Il a été cofinancé à hauteur de 75% par un particulier (qui bénéficie en plus des intérêts d’une déduction fiscale « Prêt coup de Pouce »).

Vu la différence de coût de combustible et le paiement de la redevance à Gaume Energies sur 10 ans, le projet serait rentable dès la première année si le miscanthus était disponible. Vu que le miscanthus a été planté au printemps 2017, la chaudière multi combustible fonctionnera jusque 2019 avec du bois déchiqueté.

Simple Business by Nimbus Themes
Powered by WordPress